DJ’s, compilations et albums à l’honneur

  • DJ’s, compilations et albums à l’honneur (nouveautés et old-school)

  • Somnesia : Sanctuary Of Stars

Voici l’ album du français Somnesia, « Sanctuary Of Stars », dans le style new school goa trance. Cet album est le résultat d’un travail remarquable de recherche mentale accomplie depuis plus d’un an. Christophe Grossel nous promet un voyage tridimensionnel avec 9 tracks plus spirituelles les une des autres, du son dark a l’émotion profonde.

Ambiances spatiales mêlées à des structures rythmiques bondissantes, le tout agrémenté d’harmonies psychédéliques du plus bel effet. Les nappes sont profondes et évolutives, Somnesia joue sur la profondeur des sons !
Contrairement à trop de CDs actuels qui se contentent de décliner 70 minutes sur les mêmes partitions, Christophe compose de vrais morceaux. Pas étonnant qu’il soit reconnu par l’ensemble de la scène goa actuelle.

Sur le CD 2, l’album « Mystic Moon » sortie en 2012, entièrement remasterisé !

Somnesia nous offre une possibilité de toucher à l’éternité, via les émotions ancestrales qui siègent en notre psyché !

CD1 : Sanctuary Of Stars
01) Santuary Of Stars ……… 2’24 » (intro)
02) Sunrise Over Ra ……….. 9’45 » (142 bpm)
03) Temple Of The Sun ……. 8’36 » (142 bpm)
04) Spectral ……………….. 10’05 » (145 bpm)
05) Valley Of Dreams ……. 10’52 » (145 bpm)
06) Solar Energy ……………. 8’37 » (140 bpm)
07) From Deep Space ……… 9’16 » (141 bpm)
08) Lunatic Colonization …. 10’49 » (150 bpm)
09) Oriental Mysteries ……… 9’22 » (81 bpm)

CD2 : Mystic Moon
01) Mystic Sun ……………… 9’00 » (147 bpm)
02) Encounter ………………. 9’49 » (143 bpm)
03) Goa Spirit ………………. 8’45 » (143 bpm)
04) Cosmic Gate …………… 8’39 » (145 bpm)
05) Halluminium …………… 8’13 » (140 bpm)
06) Nomad’s Land ……….. 10’22 » (140 bpm)
07) Beyond The Sky …….. 12’50 » (148 bpm)
08) Liquid Space …………… 9’02 » (140 bpm)
09) Dusk Till Dawn ………… 3’04 » (outro)

Extrait : Valley Of Dreams.

La vague trance goa a déferlé sur la France de 1994 a 1997, l’Hexagone avait connu une inflation sans précédent de soirées et de compilations. Plus tard, la fusion de la trance avec d’autres genres comme le dub ou la drum & bass ont apporté de nouvelles expériences sonores pour réinventer la trance avant de s’essoufler. Dorénavant la trance psyché a ses plus belles heures derrière elle.

La France a été le premier pays à être en perte de vitesse, et a boudé la trance goa (surenchère de breaks et d’effets, compilations médiocres, des artistes qui se copiaient, public froid…).

Après une nouvelle période de mutation mais sans connaître le succès des premières folles années goa, la trance revient sous le nom de new school goa, avec des artistes comme Filteria, E-Mantra, Pharaom… qui misent pour la plupart sur une nouvelle inspiration qui, disent-ils, apportera un souffle véritablement créatif. Somnesia fait partie de ses français apportant un son plus épurée et panoramique, respectant parfaitement l’esprit de goa originel. Il a réinjecté une vraie dose de créativité ! Reste maintenant à savoir si le public français va répondre présent a cette nouvelle vague.

 

  • Return To The Source

Il y a tout juste 20 ans !!!!!!!

Vous vous souvenez en janvier 1996 de cette compil « Return To The Source » volume 2 ? (gros succès en France).
La compilation de 2cds avec 21 morceaux en tout qui nous emmènent ailleurs ! Un cd ambient et un autre trance. Tous les titres ont été composés par rapport à un chakra. Ce qui fait que chaque chakra est interprété par plusieurs musiciens ou groupes.
On y retrouve par exemple Prana qui crache le feu des origines avec un titre aux répétitions organiques, Mindfield connus pour leurs performances live dans les raves avec de la pure trance psychedelic, Cosmosis avec un morceau trance dans ce qu’il y a de plus parfait musicalement, Sundog, un duo à l’approche guérilla et subversive, Transwave avec un son tri-dimensionnel, Universal Sound, un trio aux origines inconnues débarquant peut être d’une autre planète, Astralasia avec qui ont embarquent pour un long voyage… bref, que de la référence !

Chakras: Ce mot vient du sanskit, langue ancienne de l’Inde. Les chakras sont au nombre de 7 (avec les éléments :eau,feu,air,éther,esprit et lumière)
Ils sont disposés le long de la colonne vertébrale et les new-ages prétendent que chacun d’eux réveille des pouvoirs parapsychiques latents lorsqu’on parvient à l’activer.
Ils représentent chacun un aspect essentiel de la conscience : la survie personnelle, la sexualité/la créativité, la volonté, l’amour,la communication, l’imagination/l’intuition, l’union spirituelle/la sagesse.
Les chakras sont les points d’entrée du corps, pour vivre en harmonie avec soi-même.
Si tout ça peut paraître abstrait aux esprits matérialistes, il n’en reste pas moins que nous savons tous que le corps est le réceptacle de l’âme ! Le corps exprime des choses, c’est ce que la musique fait ressortir en chacun de nous.
La trance est aussi un état particulier auquel accède le danseur.Le dj tient dans la trance le rôle du chaman, le grand guérisseur de l’âme. Quand il fait danser des heures entières les « êtres humains » en choisissant avec soin les harmonies et les beats répétitifs, il cherche à leur faire atteindre un autre niveau de conscience.
Avec la trance psychédélique, on assiste au retour des valeurs peace que l’on pensait disparues avec le naufrage hippie !
Voici ce que représente cette compilation !
A cette époque, en Angleterre par exemple, la tribu trance est estimée à environ 1 million de personnes ! « Return To The Source » c’était le club londonien crée par le dj Mark Allen au début des années 90, est c’était le lieu de rendez-vous de tous ces trancers en quête de musiques spirituelles. Le phénomène a traverser tout les pays d’europe et bien au delà. Toutes une génération de musiciens c’était donnée rendez-vous sur les plages de Goa au début des années 90’s pour des raves parties où la musique techno synthétique se mariait avec bonheur avec le cadre de début du monde. C’est donc tout naturellement que le style s’est appelé goa trance !

Voici quelques extrait de cette compilation qui feras resurgir des souvenirs a certains et faire découvrir de nouvelles sensations a ceux qui n’ont pas connus cette période.

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz3142986036_1_2_IJIKmLlO

Earth Chakras

Energy Flow

7 Minutes To Midnight

Telekinetic

chakraseated[1]

  • La compilation Trancemaster.

La compilation trance Trancemaster c’est 20 ans de trance ! (1992-2012).
Début 1992, la vague trance commence a gagner du terrain dans les clubs d’Allemagne, un style nouveau auquel les bpm se mélangent avec l’émotion.
Rapidement de nombreux djs voient le jour, mais encore aucune compilation officielle en vu, jusqu’à la sortie de ce premier volume, qui proposa 12 morceaux en version intégrale, 12 hits devenu culte, 12 références et artistes comme « Dance 2 Trance », « Resistance D », « Evolution » ou encore « Komakino ».
Un premier label vient de voir le jour : Eurovission Soundcarriers, il deviendra en 1993 : Vision Soundcarriers.
En octobre 1992, un second volume arrive sur le marché, il bénéficie d’une tracklist impressionnante de djs et groupes ayant montaient en flèche toute l’année (Dance 2 Trance, Microbots, Cosmic Baby, Gary D ou encore le fameux Age Of Love remixés par Jam & Spoon).
Depuis, le succès de cette compilation n’a jamais perdu de sa valeur ! En 1994 elle passe de 1 a 2 cds avec la sortie du volume 7, et en 20 années, elle aura démontré la tallent de djs très connus, mais également laissé la chance à ceux qui font leurs premiers pas dans la trance. Tout les grands noms de la trance sont passer par Trancemaster (M.I.K.E, Paul Van Dyk, Tiesto, Armin Van Buuren, Markus Schulz, Gareth Emery, Ferry Corsten…).
Avec un total de 76 volumes, la grandeur a fini par prendre fin en 2012, les rumeurs sont plutôt le fait que trancemaster avait ajouter a sa nouvelle compilation des productions interdites (droit d’auteur probablement non respecter) d’où la raison d’un 77éme volume qui ne vit jamais le jour. Nous sommes nombreux à espérer que cette compil revienne pour notre plus grand plaisir.

Trancemaster volume 1

61gJ0+o-miL._SY450_

Ma collection :

DSCN1374

  • La compilation Tunnel Trance Force

Parmi les très rare séries de compilations née dans les années 90 et encore d’actualité, il y a celle-ci : Tunnel Trance Force.

En 1995, le label Allemands Tunnel Records, basé a Hambourg, donne naissance a une compile de folie, entre la nouvelle génération hardtrance qui monte, qui monte… et les quelques tracks de psy-trance du label, des pulsations puissantes et inouïs à chacun des morceaux.

Le volume 1 contient de véritable anthems hardtrance, on retiendra par exemple le remix de la track « Space Harmony » de Dj Jo remixée par le très grand Gary D, ou bien encore le monument de Jens Lissat tout en passant dans le psychédélique avec cette track composée par les djs de X-Dream : Another World.

Un second volume arrive en octobre 1995, c’est l’occasion de découvrir les nouvelles « stars » de cette scène hautement efficace : Nautilus avec le fameux « Chorus Reverse », une tuerie ! mais encore le très gros « Sweetest Song » toujours crée par les X-Dream, et bien sur le gigantesque Die Herdplatte 100° de Timo Maas & Gary D. Les volumes s’enchainent avec puissances jusqu’au volume 7.

En juin 1997, c’est Sony qui reprend le flambeau avec une double compilation mixée par Dj Dean, figure emblématique du label Tunnel. C’est un très gros succès, et on ne sera pas surpris de retrouver avec certitude les djs résidents de chez Tunnel se déchainer en singles a chaque nouveau volume ! Je pense a Accuface, Dj Shoko, Space Planet etc… Le premier cd est plutôt calme, entre trance et hardhouse, on y retrouve Ferry Corsten, Jam & Spoon, Space Frog etc… . Le deuxième est 100% hardtrance, avec des djs qui vont au-delà des nappes planantes et atmosphériques. Ça commence fort avec le groupe Super Space, du duo Dj Dean/Cocooma, de la fureur et de l’audace qui donne envie de se déchainer. On retrouve également Dj Tibby, track mélodique et surtout très pointu, ou bien encore le furieux « Virtual Experience », composé par les plus pointus en matière d’hardtrance : Cocooma. L’ensemble ne manque pas d’audace avec ce superbe choix de compositions.

Les volumes s’enchaine et l’ensemble trance/hardtrance de grande qualité réunit les artistes comme Dj Gollum, Nostrum, Dj Crack, Kai Tracid, Taucher, Paraphonatic, Dumonde, Dj Quicksilver, Extreme Trax etc… artistes qui ont signé sur les labels : EDM Records, Bonzai, Fog Area, Time Unlimited, United Ravers, Suck Me Plasma, Harem records etc…

En 1998, les bpm s’affaiblissent, le style s’efface pour un son plus commercial. S’enchaine alors une multitude de tracks pauvre et sans âme, l’année 1999 ne sera guère anthousiassemente , même si l’on peut retenir des monuments tels que « Universal Nation » de Push, «Carte Blanche » de Veracocha ou encore « Out Of The Blue » de System F.

Début 2000 on assiste a une renaissance du son hardtrance grâce au talent exceptionnel d’artistes comme Dj Scot Project, Jam X & De Leon, Pulsedriver ou toujours Accuface. Elle regorge de merveilles électroniques, happy ou planante, et la machine repart pour quelques années de grand succès, même si ce son très club est potentiellement commercial. On y découvriras Russenmafia, Dj Spoke, Fridge, Aquagen, Das Licht, Cosmic Gate, Beam vs Cyrus, Angel Beats, Mario Lopez, Dj Fait, Djs@Work, Dj Digress, Wavetraxx etc…

Pour ma part, j’ai arrêter d’acheter au volume 44 en 2008, Même si cette compile garde quelques grand noms de la scène trance, elle ne parviens pas a sauver sa valeur d’autrefois, je ne m’exprimerai pas sur ces tracks qui suffisent à ternir l’ensemble, nous sommes ici loin des furiosités hallucinante du départ, les remix déjà remixés x fois et les mixs ne sont pas des meilleurs. A l’heure actuelle nous sommes arrivés au volume 71 en novembre 2014, la fin ??????

Tunnel Trance Force 1 (1997)

092

Ma collection :

DSCN1371

On peut également apercevoir en bas ma collection des D-Trance !

  • La compilation : Rave Mission

« Rave Mission », c’est l’une des compils de référence des 90’s. On y retrouve principalement : trance, rave et acid, mais aussi hardtrance et downtempo. Ce sont 2 cds en version digipak qui regroupent des hits, nouveautés ou exclusivités en version intégrale.

Sortie sur le label Sub Terranean auquel on doit également les célèbres compils « Ravermeister », « Cosmic Cubes » ou encore « Tantrance ». Ce « Rave Mission » a connu un immense succès dans toute l’Europe. Ici en France, on pouvait se le procurer chez tous les bons disquaire, souvent dans les bacs ou sur commande, distribué par Media7 jusqu’en 1999.

C’est durant l’été 1994 que l’aventure commence, la pochette est très attirante avec le sorcier en couverture, mais aucune tracklist au dos. On pouvait donc craindre le pire, pourtant, cette compile de titres historiques est remarquablement réalisée et possède quelques beaux tubes bénies des raves européennes, comme le Mega’Lo Mania ou le Chill’n Force.

A l’automne 1994, le volume 2 frappe encore plus fort, et les morceaux choisis sont de véritables bombe incendiaire. Cette fois-ci la tracklist apparais au dos. Très vite, les ravers se l’arache, cette compil mérite d’être achetée ne serait-ce que pour la track transcendante de Legend B avec le fameux « Lost In Love », dernier morceau apocalyptique de ces djs fou, ou encore le nouveau tube de Alien factory, un bijou en or massif, ou même le détonnant « Transport Of Love », tout en passant par Paul Van Dyk, grande figure du son trance.

La barre est placée très haut, et même de plus en plus haut avec les volumes qui suivirent, qui vous emmène au fond, et bien au fond de l’extase, sans espoir de retour.

Fin 1997, début 1998, la trance en général connaît un changement de style, on pense alors que le meilleur est derrière nous et cela ce ressent énormément à partir du volume 13. Avec le volume 14, est malgré quelques gros tubes bien frappants, on sent bien que la compil s’essouffle ! Les 3 derniers volumes se seront pas un succès et l’aventure pris fin en 2001.

A noté également les 3 volumes de « Rave Mission Dream », tracks mélodieuses a souhait et planante comme il le faut.

Rave Mission forever !!

Extrait 1

extrait 2

DSCN1370

  • Il était une fois : Scooter !

Scooter, figure emblématique du mouvement « rave » des années 90 !
Derrière ce projet : Rick J Jordan, Jens Thele, Ferris Bueller et Hans Peter Geerdes pour la vocale.
Le passé de la famille Scooter est riche en émotions, des souvenirs plein la tête pour des dizaines de millions de personnes à travers le monde.
Scooter c’est de la création d’hymne rave/techno/trance, une multitude de reprises moulinées par des spécialistes illuminé, une vocale d’enfer que l’on reconnais aisément.
Les membres de Scooter osent ce qu’ils ont dans la tête et embrasse avec bonheur le succès, ils déclinent leurs beats, traversés par de multiples influences électronique dont ils sont les maîtres.
Scooter a commencer fin 1993 a Hamburg en Allemagne avec les tracks « Vallée de Larmes » et « Cosmos », un morceau trance très sympa que l’on retrouve sur l’album « And The Beat Goes On ». Puis, c’est le hit universelle « Hyper Hyper » durant l’été 1994. Cette track tourne à travers l’Europe, et leur sert de passeport pour conquérir le grand public. Pièce culte, œuvre totale, Scooter incarne le délire aux beats vigoureux. Ce titre est dédié à quelques-uns de ses amis djs les plus populaires dont il citera les noms dans sa chanson : Westbam, Marusha, Stevie Mason, The Mystic Man, DJ Dick, Carl Cox, The Hooligan, Cosmic, Kid Paul, Dag, Mike Van Dyke,
Jens Lissat, Lenny D., Sven Vath, Mark Spoon, Marco Zaffarano,
Hell, Paul Elstak, Mate Galic, Roland Casper, Sylvie, Miss Djax,
Jens Mahlstedt, Tanith, Laurent Garnier, Special, Pascal F.E.O.S.,
Gary D., Scotty, Gizmo,… and to all DJs all over the world!
Une vague célébrissime qui a fait l’euphorie de toute une génération de clubbers !
Fin 1994, ils lancent le tout aussi culte « Move Your Ass » et s’illustre du même coup par ce nouveau single qui surfe chaleureusement entre techno, rave et hardcore. Plus hargneux, plus agressif, le hard prend le pas sur le précédent. Une mélodie diaboliquement hard et un rythme des plus speed, qui met le feu sous les pieds.
Scooter possède le truc capable de chauffer la scène à son maximum, catalysant une incroyable énergie, tout aussi obsédante qu’astucieuse.
Sur le E.P on retrouve également le morceau « Back In Time », une merveille !!
Le morceau s’accélère et nous plonge en état de transe avant d’exploser comme un hymne dans notre cœur.
Les membres de Scooter ne chôment pas, quelques semaines après la sortie de leurs dernier hit, ils remettent le couvert avec le premier album. 11 tracks de grande qualité (l’album de référence), de l’anthem en veut tu en voilà…
Tout au long de l’année 1995, les singles sortent de l’album un a un, « Endless Summer », « Friends » etc…, accompagner de nouvelle tracks bien sympathique comme par exemple « Across The Sky ».
Scooter s’ouvre également a d’autres projets, comme Kosmos feat Mary K : The Mission, un morceau rave/trance brillant, que l’on retrouve sur la compile Rave Mission 3, aux coté d’autres bombes du moment comme Jens Lissat, Emmanuel Top, Ravelab ou encore X-Ite.
Leur performance on permis aussi de démontré qu’ils savaient tenir une scène, ambiance survolté garantie !
En 1996, la folie Scooter continue avec les cultissimes singles « Back In The U.K » ou encore « Let Me Be Your Valentine ». Le deuxième album « Our Happy Hardcore » est monumentale !

L’année 1997 sera signe de grand changement, le style rave/hardcore est mis de coté (mis a part les traxx « Awakening » et « Zebras Crossing The Street »), pour un son plutôt orienté club. Il sortira même un slow ! Oui oui, et je dois avouer qu’il est réussi.
L’album « Wicked » contient le très bon « I’m Raving », qui a bénéficié d’un superbe remix de Dj Taucher.
Au fil des années qui passent, la machine deviendra de plus en plus commercial, et même si les tubes s’enchainent, ( « How Much Is The Fish », « I’m Your Pusher » , « Call Me Manana » ), on regrettera toujours les 3 premières années passé top vite.
Le morceau « Nessaja » en 2002 est un hit international (n°1 en Allemagne en Avril pour 3 semaines, n°2 en Autriche et en Norvège, n°5 au Danemark, n°7 en Suisse, en Irlande et en Finlande, n°9 aux Pays Bas, n°16 en Belgique).
Les compos de Scooter sont souvent contenues de voix féminines et utilisent souvent les samples du groupe KLF auquel Baxxter voue une grande admiration, et retravaille le tout.
A la fin des années 2000, et avec 16 albums a son actif, Scooter n’arrive plus a briller, la machine s’enraille, pourtant ils sont capable de tout grâce à leur diversité musicale.
Le dernier album date de 2014 et s’intitule « The Fifth Chapter ». Le nouvel album sort en ce moment, il est plutôt electro et s’intitule « Ace ». Extrait ci-dessous.
Merci a eux pour toute ces années d’innovations, de trouvailles, de clins d’œil et de provocations.

Membres actuels :

* H.P. Baxxter (Hans-Peter Geerdes).
* Rick J. Jordan (Hendrik Stedler).
* Michael Simon.
Anciens Membres :

* Ferris Büller (1994-1998).
* Axel Coon (1998-2002).
* Jay Frog (2002-2006).

scooter

Back In The U.K

Back In Time

I’m Raving (Taucher remix)

Nessaja

News : OI

  • 1996, la vague Transwave…

Il y a 20 ans, la vague Transwave…

L’année 1996 resteras en France l’année Transwave, 2 albums, plusieurs EP’s, des hymnes trance, des lives de malades (une trentaine en moins de 2 ans) … Ce groupe français de trance psychedelic a marquer les esprits !
Tout a commencer en septembre 1994, Christophe Drouillet et Fréderic Holyszewski (alias Dado) signe sur le label français Trans’pact Productions 3 furieux morceaux psychédéliques. Leur premier live au Rex a Paris en novembre 1994 ont popularisé très vite nos 2 acolyte.
Puis en 1995 sur le label Step 2 House, c’est la sortie du « Hypnorhythm ep », 8 morceaux fabuleux qui propulse ce groupe très haut sur les scènes des principales raves et soirées françaises. Après le succès de « Hypnorhythm », ce duo post new-wave récidive avec l’album « Helium » sortie en Mai 1996 sur le formidable label anglais : Matsuri. Les mélodies sont transcendantes, les morceaux riches et variés, les rythmiques dandinantes et les boucles acid hystériques. Pourquoi un label anglais ? Tout simplement parce que le voyageur japonais Tsuyoshi Suzuki alias Prana (gourou de la trance psychedelic qui a influencé le son « aérien » de la première vague trance), leurs avait demander en Mai 1995 de licenciés quelques-uns de leurs nouveaux morceaux sur son label !
Le public accroche sur la trance grâce à ses mélodies, et Transwave accorde une place prépondérante à la mélodie dans ses morceaux.
Fin Octobre 1996, le deuxième album, fruit d’une année de lives, sort chez Distance. « Phototropic » démarre sur un beat éthéré avant de nous amener vers de plus en plus d’efficacité. Si les sons déployés sont incontestablement plus travaillés que sur les autres prods de Transwave, les mélodies n’en restent pas moins fidèle a leurs styles, et assure sans surprise l’impact sur le trancefloor. Transwave s’affirme avec des tracks transcendantes et encore plus variés, qui pourraient bien percher votre âme plus haut que le soleil !
Je n’ai jamais regretter d’avoir acheter l’album (photo ci-dessous), une belle pièce de collection aujourd’hui !
En 1997, Dado quitte Transwave ! Pourtant en pleine gloire, l’aventure va s’arrêter la, mais Dado crée Deedrah, toujours dans la psy-trance mais très différent. Christophe continue également l’aventure en solo et crée d’autres projets comme par exemple : Absolum.

Datura

Robostyx

Zero Density

Malaka Dance

DSC00213

  • .
Publicités

À propos de samconnection

Amoureux du son trance depuis 1993, je suis collectionneur de cds et vinyls.

Publié le 28 novembre 2015, dans Non classé, et tagué , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :